A la veille d’un nouveau départ en vacances, l’association Attitude Prévention a dévoilé les résultats de la première étude française sur simulateur homologué de conduite montrant le lien entre alimentation et vigilance.

Cette étude a été menée avec le docteur Frédéric Saldmann, cardiologue et nutritionniste, et le professeur Fabrice Bonnet, médecin endocrinologue. Les résultats démontrent que les repas hypercaloriques provoquent une baisse de la vigilance au volant et favorisent la somnolence.

Quand c’est possible, dire « OUI » à votre client.
Et quand c’est impossible, trouvez la solution.

Pin It on Pinterest

Share This