Les cas de vols et d’intrusions dans les ports de plaisance ne font plus exception. Tour d’horizon des solutions existantes pour sécuriser votre bateau afin de larguer les amarres en toute tranquillité.

 

Un bateau peut être la cible d’incivilités dans les ports ou les marinas. Sans transformer votre voilier ou bateau à monteur en coffre-fort, quelques bons réflexes et un équipement efficace permettront d’éviter les mauvaises surprises de retour à bord.

Quels sont les réflexes à adopter ?

N’attirez pas l’œil des curieux 

Le premier conseil est d’éviter de susciter les convoitises. Les chapardages par opportunisme sont en effet monnaie courante sur les ponts. Avant de poser le pied à terre, ne laissez pas la nourrice (réserve d’essence amovible) accessible et d’objets sur le pont ou dans les équipements au risque de ne plus les retrouver !

La nuit, remontez l’annexe (embarcation pneumatique auxiliaire) et cadenassez-la au balcon. Pensez également à vérifier que vous avez fermé le cockpit et verrouillé l’ensemble des panneaux de pont.

Conseil : en période d’hivernage, pensez toujours à retirer de votre bateau les accessoires électroniques, les équipements de bord (ski-nautique, plongée…) et les objets personnels.

Quel équipement contre le vol et les intrusions ?

 

Un système d’alarme 

Des technologies de communication sans fil ont été développées pour la protection de votre bateau. Des systèmes d’alarme, peu coûteux et similaires à ceux d’une maison, avec des détecteurs de présence et des capteurs de mouvements, sont une première tentative pour dissuader les opportunistes.

Des balises géolocalisables

Contre le vol de moteur, des balises GPS permettent de géolocaliser et de tracer votre bateau en temps réel. Un double avantage : c’est à la fois une sécurité pour vous lorsque vous naviguez en mer (vous repérer en cas d’avarie) et être averti de tout déplacement suspect, via une application smartphone, lorsque vous n’êtes pas à proximité de votre bateau.

Vols et dégradations, quelles assurances ?

La souscription d’une assurance n’est pas obligatoire pour les bateaux de plaisance. Mais elle est fortement recommandée. Ne serait-ce qu’une responsabilité civile pour les dommages que vous pourriez causer à autrui !

Pour plus de protection de vous-même et de votre bateau, la souscription d’une multirisques plaisance est essentielle. Elle couvrira tous les aspects de la plaisance, de la responsabilité civile aux dommages du bateau.

Quand c’est possible, dire « OUI » à votre client.
Et quand c’est impossible, trouvez la solution.

Pin It on Pinterest

Share This